Tentez l'expérience  
Menu
Tentez l'expérience  

Plasturgistes : la robotique vous aide à améliorer la qualité de vos pièces

Écrit par Florian Dordain, Publié le 03 février 2021

fabrication pièces plastiques avec un robot

Les robots industriels permettent aux plasturgistes de manipuler des pièces lourdes et de rendre plus efficaces les opérations de palettisation. Néanmoins, la robotique est également synonyme de précision et elle sait s’adapter aux environnements les plus exigeants. Voici quelques exemples.

 

Des bras robotisés adaptés aux environnements propres

Deux secteurs sont fortement équipés de robots :

  1. Secteur de la santé
  2. Secteur de l'agroalimentaire

Revenons en détail sur ces deux secteurs

1. Produire des pièces plastiques techniques pour le secteur de la santé

pièces plastiques pour la santéPour des raisons évidentes de sécurité et d’hygiène, le niveau d’exigence des clients dans le domaine de la santé est extrêmement élevé. Ainsi, les fabricants ont développé des robots industriels spécialement conçus pour la production de pièces techniques dans des environnements ultras contraignants.

Staübli développe par exemple une gamme de bras robotisés spécifique aux environnements salle blanche. Ces robots “Cleanroom” disposent d’une certification ISO classe 2 (SCR) ou classe 4 (CR).

Injection de pièces plastiques pour dispositifs médicaux
Après injection de la matière plastique et ouverture du moule, il est possible d’utiliser un bras robot pour extraire les pièces et les transférer en salle blanche pour les opérations de contrôle et de conditionnement.

Respect de la traçabilité

Sans intervention humaine il y a peu de risque de mélanger des pièces médicales dont la traçabilité est primordiale. Cela contribue à garantir la sécurité des patients.

 

Télécharger notre guide sur les avantages de la robotique pour un plasturgiste

 

2. Emballage de produits alimentaires

emballage de produits alimentaires plastiquesLe fabricant de robots Stäubli développe des bras de robot encapsulés, c’est-à-dire étanches (IP65). Des bras robots du type RX160HD sont capables de résister aux conditions d’usage les plus agressives : environnement très humide, corrosif ou poussiéreux.

Ces robots sont par exemple destinés à l’agroalimentaire et peuvent aussi bien être utilisés pour la transformation des aliments que pour l’emballage des produits finis.

Respect des contraintes d’hygiène

Les robots permettent d’éviter toute manipulation humaine et garantissent un transfert ultra-propre des pièces électroniques, médicales ou alimentaires jusqu’à leur emballage.

 

3 exemples de tâches robotisables en plasturgie

  1. Placement d'inserts dans une presse
  2. Usinage de pièces après injection
  3. Décarottage de pièces injectées

Revenons en détail sur ces 3 exemples.

 

1. Placement d’inserts dans une presse à injecter

En équipant votre ligne de production d’un robot six axes forte charge (du type Stäubli TX200), vous pourrez :

  • automatiser le placement d’inserts dans une presse à injecter
  • retirer les pièces moulées finies
  • réaliser du surmoulage d’inserts

Un robot comme le TX200 vous permet d’obtenir d’excellents résultats en vitesse, mais aussi en précision, avec une répétabilité forte (+/- 0,06mm), compte tenu de sa grande taille.

Par ailleurs, un robot disposant d’un grand rayon d’action (2,2 m pour le TX200) pourra également se charger d’autres tâches telles que l’emballage des pièces finies.

 

2. Usinage de pièces après injection

Les pièces produites en moulage par injection plastique ont parfois besoin d’être réusinées, afin de répondre aux exigences du cahier des charges. Un robot ou un cobot est capable de réaliser les opérations suivantes, en série :

  • amener les pièces jusqu’à la machine d’usinage et les placer avec précision
  • les retirer après usinage et les apporter aux opérateurs pour le contrôle dimensionnel

 

3. Décarottage de pièces injectées

En injection plastique, des excédents de matière sont souvent présents au niveau des points d’injection. Si le moule utilisé n’est pas pourvu d’un système de décarottage automatique, cette opération devra être effectuée manuellement, par exemple à l’aide d’une pince.

Cette tâche à faible valeur ajoutée peut parfaitement être réalisée par un robot, de manière rapide et précise.

 

Nouveau call-to-action

Aucun commentaire pour l'instant

Dites-nous ce que vous en pensez